Recrutement armée : Guide des familles

Recrutement armée : Guide des familles

Découvrez le guide du recrutement dans l'armée. S'engager. Guide pour la famille : l’expérience militaire. Votre fils ou votre fille envisage-t-il de rejoindre l'armée ? En tant que parent, cela peut causer beaucoup d'émotions. C'est naturel. Après tout, s'engager dans l'armée est une décision importante dans laquelle vous aurez envie de participer. Ce guide est destiné à vous aider à prendre la meilleure décision en famille. Voici des suggestions pour vous aider à prendre la décision.

Les Forces Armées françaises, c'est quoi exactement ?

Les Forces Armées françaises comprennent trois éléments opérationnels principaux (armée de l'air, armée terre et marine nationale). Une carrière au sein des Forces armées françaises constitue un engagement à protéger et à servir la France. Les militaires défendent les Français et les intérêts de la France, chez nous comme à l’étranger. Ce faisant, ils s’exposent à des risques importants et font preuve d’abnégation, de dévouement et d’un grand sens du devoir. Les militaires doivent donc compter sur un soutien tout aussi important de la part de leur famille et de leurs proches.

S'engager dans l'armée : Conditions de recrutement dans l'armée

Les postulants doivent remplir les conditions suivantes :


• être de nationalité française ;
• savoir lire, écrire et parler correctement la langue française ;
• être immatriculé au Consulat (étrangers);
• avoir 17 ans révolus et moins de 29 ans ;
• ne pas avoir de service militaire antérieur ;
• être reconnu apte à l’engagement ;
• avoir accompli la Journée de Défense et de Citoyenneté ;
• jouir de ses droits civiques ;
• n’avoir fait l’objet d’aucune condamnation pour vol, extorsion, escroquerie, abus de confiance, etc...)

Cette liste n’est pas exhaustive, d’autres conditions peuvent vous être demandées. En savoir plus.

Les valeurs de l'armée : Ouverte à tous

L’armée française, ouverte à tous, révèle votre potentiel, vous fait progresser, vous transmet un savoir-être et des savoir-faire, et vous permet de vivre des expériences hors normes qui vous serviront votre vie durant.

Recrutement Armée : La carrière militaire et le mode de vie militaire

Une carrière militaire

Une carrière militaire au sein des Forces armées françaises n’est à nulle autre pareille. Il s’agit d’une profession des armes où une formation continue est nécessaire pour acquérir et perfectionner des habiletés de combat et d’appui tactique. Les fonctions exercées par les militaires ne se retrouvent pas à l’extérieur des Forces armées françaises. C’est pourquoi tous les militaires suivent une instruction de base. Au fil des ans, la progression dans le rang est le fruit de l’expérience. Le personnel militaire reçoit une formation poussée : les militaires se perfectionnent et acquièrent du savoir tout au long de leur carrière.

La formation militaire

La formation continue est une condition de service dans les Forces armées françaises. Au cours des périodes de formation, les membres doivent quitter leur foyer et leur famille. Ces absences prolongées et imprévisibles peuvent avoir un effet profond sur la famille. Une absence de longue durée dans le cadre d’une formation, d’une mission ou d’un déploiement est un défi pour la famille.

Avantages de l'armée

♥ Les soldats bénéficient d'un mode de vie dynamique qui leur donne de l'espace pour poursuivre leurs loisirs et passer du temps en famille tout en continuant à s'améliorer grâce à l'entrainement continu.
♥ Les soldats et leurs familles reçoivent une couverture santé complète qui est à coût zéro ou à faible coût.
♥ Les soldats en service actif reçoivent des jours de vacances, en plus des week-ends, des jours fériés nationaux et des congés maladie illimités.
♥ L'armée fournit une assurance-vie peu coûteuse, peu importe l'âge du soldat.
♥ L'armée fournit aux soldats, aux familles et anciens combattants un solide réseau de services de soutien et de loisirs qui améliorent la vie, favorisent l'adaptabilité et favorisent l'équilibre personnel.

S'engager dans l'armée : Force régulière et Force de réserve

Les membres des Forces armées françaises font soit partie de la Force régulière ou de la Force de réserve (réservistes). Les membres de la Force régulière sont des militaires à temps plein. Ils peuvent faire l’objet d’une réinstallation ou recevoir l’ordre de participer à un déploiement opérationnel en tout temps au cours de leur carrière. De leur côté, les réservistes ont choisi de servir au sein des Forces armées françaises à temps partiel, souvent en soirée ou la fin de semaine. Les réservistes peuvent seulement faire l’objet d’un déploiement ou d’une réinstallation s’ils se portent volontaires.

Force régulière

La Force régulière oeuvre à temps plein pour protéger la France, défendre l’Amérique du Nord en collaboration avec les États-Unis et maintenir la paix et la sécurité mondiales. Les membres de la Force régulière sont prêts à intervenir en tout temps en cas de crise ou de menace en France ou à l’étranger.

En tant que membres à temps plein des Forces armées françaises, ils touchent un salaire concurrentiel, reçoivent un soutien constant pour faire progresser leur carrière et peuvent avoir l’occasion de voyager dans le monde entier. Les membres de la Force régulière jouissent d’une gamme complète d’avantages, dont des régimes de soins de santé et de soins dentaires, des possibilités d’éducation et de formation, des congés généreux, et un régime de retraite solide.

Les familles des membres de la Force régulière profitent de nombreux services et programmes.

Force de réserve

Les membres de la Force de réserve servent à temps partiel dans les Forces armées françaises. Le rôle de la Force de réserve est d’augmenter, de maintenir et de soutenir la Force régulière, au pays et à l’étranger. Les membres de la Force de réserve sont généralement des employés à temps partiel des Forces armées françaises. Certains emplois sont toutefois à temps plein. Ces militaires peuvent être en service quelques soirs par semaine ou les fins de semaine à des endroits à proximité de leur domicile. En cas de crise ou de menace, on peut demander aux réservistes de participer à temps plein à une mission en France ou outre-mer. Les réservistes ont toujours le choix d’accepter ou de refuser de participer à une telle mission.

Les réservistes occupent des fonctions qui s’apparentent à celles des membres de la Force régulière. Les trois éléments des Forces armées françaises comptent des réservistes. La structure des grades est la même que pour la Force régulière. Les réservistes reçoivent une formation équivalente à celle de leurs homologues de la Force régulière et ils peuvent occuper les mêmes fonctions. La plupart des réservistes occupent un emploi à temps plein ailleurs que dans les Forces armées françaises ou sont étudiants à temps plein. Au même titre que les familles des membres de la Force régulière, celles des réservistes peuvent avoir besoin d’information, de ressources et de soutien, particulièrement lors d’un déploiement ou d’une autre absence.

Les familles des réservistes ont accès à toutes les ressources mandatées du Programme des services aux familles des militaires. À cela peuvent s’ajouter des activités ou programmes ponctuels au cours d’une absence prolongée de membres de la Force régulière. Dans bien des cas, les familles des réservistes n’habitent pas à proximité de la base ou de l’escadre et ne sont donc pas en mesure de participer aux programmes et activités sur place. Des activités de prise de contact et des initiatives dans la communauté peuvent offrir un soutien additionnel à ces familles.

Recrutement Armée : La formation militaire

La formation militaire prépare les membres à exercer la profession des armes et à relever les défis associés aux opérations des Forces armées françaises. Ces dernières fournissent une formation approfondie pour que les militaires disposent des connaissances, compétences et habiletés requises pour bien s’acquitter de leurs fonctions.

L’instruction de base est une introduction à la formation militaire. Les recrues y acquièrent des connaissances communes à tous les métiers et éléments.

L’instruction de base est axée sur la préparation physique et mentale ainsi que sur les valeurs militaires fondamentales. L’instruction de base n’est qu’un début. Les membres des Forces armées françaises participent à de la formation individuelle et collective tout au long de leur carrière.

Les Forces armées françaises sont déterminées à appuyer le perfectionnement professionnel continu des membres. Il s’agit d’une responsabilité commune des membres et de leur commandant.

Durée du service : Engagement dans l'armée

Les recrues qui s’enrôlent dans les Forces armées françaises doivent prendre un engagement, connu sous le nom de conditions de service. Il existe trois catégories de conditions de service :

1. Engagement initial de durée variable

À leur entrée au sein des Forces armées françaises, les membres de la Force régulière signent un engagement initial de durée variable. La durée de cet engagement varie de trois à neuf ans, sans compter la formation ou la scolarité subventionnée. La durée dépend des besoins du groupe professionnel militaire et de la durée de l’instruction exigée.

2. Engagement de durée indéterminée

À la fin de l’engagement initial de durée variable, les membres qui poursuivent leur carrière militaire prennent un engagement de durée indéterminée (ou service militaire continu). L’engagement de durée indéterminée prend fin lors de la libération du membre ou au plus tard le jour de son 60e anniversaire de naissance.

3. Engagement de durée intermédiaire de 25 ans

L’engagement de durée intermédiaire est une période de 25 ans de service continu dans la Force régulière. Cette période est suivie d’un engagement de durée indéterminée, qui se termine lors de la libération du membre.

Réinstallation et affectations du militaire

1. Militaire prêt à entrer en service

À la fin de sa formation initiale, le membre est prêt à entrer en service. On lui donne une affectation qui correspond à ses compétences et aux exigences du service. Dans la mesure du possible, les Forces armées françaises s’emploient à affecter le membre à l’endroit de son choix. Toutefois, la décision dépend avant tout de l’endroit où les compétences du membre seront les mieux mises à profit. La durée des affectations dépend du groupe professionnel et du grade. Les membres de la Force régulière peuvent s’attendre à déménager à intervalles de quelques années.

2. Militaire affecté en opérations extérieures

Au fil de leur carrière, les membres des Forces armées françaises peuvent servir dans plusieurs régions de la France et ailleurs dans le monde. Les affectations sont établies pour une variété de raisons : promotion, formation, poste prioritaire à pourvoir, perfectionnement et acquisition d’expérience. Les déménagements associés à une affectation sont payés par les Forces armées françaises et coordonnés par un service de réinstallation distinct, conformément aux politiques sur la rémunération et les avantages sociaux.

3. Militaire : affectation de préférence

Dans certaines circonstances, les militaires peuvent demander une affectation à un lieu particulier pour des motifs personnels, notamment afin de permettre à la famille de se rapprocher d’un proche malade, d’avoir accès à des services médicaux ou spécialisés, de répondre à des besoins particuliers en matière d’éducation, ou d’assurer son bien-être et sa stabilité. Il n’y a aucune garantie qu’une telle demande soit approuvée.

On demande périodiquement aux militaires d’indiquer leurs préférences en ce qui concerne les affectations. Les militaires peuvent modifier leurs préférences en tout temps, selon leur situation personnelle. Cette information est prise en charge par un gestionnaire des carrières, dont le rôle est de coordonner les aspects clés de la carrière du militaire, y compris les affectations et l’inscription à des cours.

5. Durée de l'affectation du militaire

En moyenne, les militaires occupent une fonction de trois à cinq ans. Toutefois, une nouvelle affectation n’entraîne pas nécessairement un déménagement. Les principales bases, escadres et unités comptent une variété de postes. Dans certains cas, il est possible d’y obtenir une nouvelle affectation sans avoir à déménager.

5. Affectation et famille

Les affectations peuvent entraîner des difficultés pour les familles, puisque les conjoints et partenaires des militaires ainsi que les enfants doivent obtenir de nouveaux services communautaires à la suite de chaque déménagement. Un membre des Forces armées françaises peut invoquer certains facteurs, dont l’emploi du conjoint, l’éducation des enfants ou des problèmes médicaux dans la famille, pour demander qu’une affectation soit reportée ou que la famille ne l’accompagne pas lors de son affectation. En vertu de la politique de restriction imposée, les membres peuvent obtenir l’autorisation d’occuper leurs nouvelles fonctions sans être accompagnés de leur famille.

Fin du contrat dans l'armée : Libération et retraite militaire

1. Fin de service militaire : Libération

Un membre est libéré lorsqu’il quitte les Forces armées françaises avant la fin de ses conditions de service. Il peut s’agir d’une libération pour raisons médicales ou d’une libération volontaire. La libération peut aussi avoir lieu pour des motifs d’inconduite ou de service non satisfaisant. Le membre n’a pas droit à une annuité. Il reçoit plutôt un remboursement de ses cotisations au régime de retraite.

2. La retraite militaire

La retraite militaire se prend lorsque les conditions de service sont remplies. Il y a deux temps identifiés pour la pension dans la carrière militaire. Le premier survient après 20 ans de service et le second, après 25 ans. Toutefois, un membre peut travailler jusqu’à 60 ans, bien au-delà du 25e anniversaire de service.

Les membres à la retraite reçoivent un soutien du ministère des Anciens Combattants. Certains Centres de ressources pour les familles des militaires fournissent des services aux membres libérés pour raisons médicales, ainsi qu’à leur famille.

Le mode de vie militaire : Engagement dans l'armée

Le mode de vie militaire est unique à plusieurs égards, y compris le fait d’avoir à déménager fréquemment dans l’ensemble du pays — et parfois à l’étranger — selon les affectations au cours de la carrière. Les affectations peuvent durer quelques mois ou quelques années, selon le métier du membre, ses compétences et son expérience. Les affectations permettent aux militaires d’élargir leurs habiletés, d’approfondir leur expérience et de progresser dans leur domaine de spécialisation.

Les militaires s’absentent fréquemment pour participer à des formations et des déploiements dans l’ensemble du pays ou à l’étranger. Ces absences peuvent durer quelques jours, quelques semaines ou quelques mois.

Les risques dans l'armée : Risque militaire

Les militaires s’exposent à des risques de blessure importants lorsqu’ils participent à de la formation continue et à des opérations de combat. Les membres des Forces armées françaises sont pleinement conscients des risques associés aux milieux instables où ont lieu les déploiements opérationnels. La notion de risque, y compris la possibilité de blessures, de maladies permanentes ou de décès, est acceptée comme un principe fondamental de la profession des armes. Compte tenu de ces risques, il est d’autant plus important de soutenir adéquatement les militaires, les familles et l’ensemble de la communauté militaire.

Soutient de l'armée : Soutien social aux blessés de stress opérationnel

Il peut être difficile de vivre avec une personne qui souffre d’une blessure de stress opérationnel. Les membres de la famille peuvent ressentir de la culpabilité ou de la frustration, étant donné leur incapacité à soulager ses problèmes physiques ou mentaux ou à contrôler la consommation d’alcool ou de drogue de leur être cher. Il se peut que les autres membres de la famille négligent leurs propres besoins. Et qu’ils ressentent une grande solitude. Un coordonnateur du soutien aux familles peut appuyer la famille et être une source d’espoir et d’acceptation, car il a déjà vécu une situation similaire. N'hésitez pas à tester votre stress gratuitement sur ce site en ligne.

Les familles des militaires : L'armée et la famille

Le portrait actuel des familles des militaires est fort différent de celui d’il y a quelques années à peine. Aujourd’hui, 80 % des familles des militaires habitent à l’extérieur des bases, comparativement au même pourcentage de familles qui vivaient sur les bases il y a plusieurs années. Ce changement apporte tout un lot de nouvelles réalités pour les familles, qui doivent s’intégrer à de nouvelles communautés à quelques années d’intervalle, d’une affectation à une autre. Les familles pouvaient compter sur une communauté très unie sur la base, mais elles doivent maintenant se tourner beaucoup plus vers la communauté civile. Cette réalité peut donner lieu à un désengagement au sein de la communauté militaire, à un manque d’information au sujet des programmes et services et à un sentiment d’isolement.

Engagement armée : Les documents à fournir à l'armée

Les dossiers suivants sont à fournir :

Les jeunes français résidant à l'étranger peuvent désormais déposer leurs dossiers de candidatures d’engagement dans l’armée au niveau du Bureau des Affaires Militaires du Consulat général de France dans leur pays de résidence.

1) Demande d’engagement établie sur l’imprimé réglementaire, datée et signée de la main du candidat (à télécharger) ; Imprimé n° 311-2/1.
2) Déclaration d’intention conforme à l’imprimé réglementaire, dans laquelle le candidat exprime ses préférences après les épreuves de sélection (à télécharger) ; Imprimé page 2 du verso.
3) Consentement du représentant légal si le candidat n’est pas émancipé à la date de signature du contrat (à télécharger) ; Imprimé n° 311-2/3.
4) Consentement de l’administration à laquelle appartient le candidat s’il est fonctionnaire ;
5) Certificat médico-administratif d’aptitude initiale délivré par le médecin habilité du Consulat ou de l’Ambassade de France, durée de validité fixée à un an (à télécharger) ; Imprimés n° 620-4*/12 et 620-4* /9
6) Casier judiciaire ;
7) Copies des diplômes scolaires ou professionnels détenus ;
8) Photocopie de la carte nationale d’identité en cours de validité effectuée par le responsable de la constitution du dossier et sur laquelle figure l’avis de réception suivant : photocopie du document original présenté par (nom et prénom du candidat), effectuée le (date) par (grade, nom, prénom de l’officier ou du sous-officier responsable). Cet avis est suivi des signatures du candidat et du responsable de la constitution du dossier.
9) Fiche individuelle du contrôle élémentaire de sécurité.


AUTRES RESSOURCES DE RECRUTEMENT

Pour être qualifié « Apte » à l'un des niveaux déterminés par les militaires, les candidats à un emploi de l'armée doivent atteindre les notes minimales aux tests d'admission des Forces Armées.

Découvrez comment s'engager dans l'armée. C'est la première étape pour être militaire, et obtenir un emploi que vous aimez.

Il y a des milliers d'offres d'emplois dans l'armée. Si vous voulez être militaire, il existe un emploi pour vos compétences. Consultez les métiers.



NEWSLETTER

Partager sur réseaux

Partager sur réseaux


S'engager dans l'armée


Test de recrutement